Que sont les colocataires devenus?

Il y a un presque un an, je recevais à mon domicile plusieurs centaines de colocataires, qui avaient la lourde tâche de m’aider dans le jardinage tout en diminuant mes déchets.

Aujourd’hui ils vont plutôt bien, après une phase difficile l’an dernier. Le démarrage a été délicat, je les avais laissés sur le balcon, dans un endroit qui a peut être été trop chaud, et j’ai donc eu à faire face à pas mal de « fuites ». Les pauvres bêtes ne savent pas qu’en sortant du lombricomposteur elles n’ont pas plus de quelques minutes d’espérance de vie.

J’ai donc décidé de les placer à l’intérieur. Outre le fait que la température leur convenait mieux, j’ai été obligé pour des raisons esthétiques de les cacher un peu, ce qui a sûrement permis de les mettre dans un endroit dont la pénombre ne pouvait qu’être favorable à leur activité.

11 mois après le bilan est plutôt positif. Le démarrage a été très long, les vers ont été très peu productifs de juin à octobre mais depuis l’activité est bonne : ils transforment une grosse poignée de déchets verts tous les 2 à 3 2013-05-22 15.38.39jours, je récolte un bon verre de « thé de vers » par semaine, qui me sert bien pour mes plantes 2013-05-22 15.39.22(dilué à 10%). J’ai donc pu en mars ajouter le deuxième plateau

<———

même si le compost du premier n’est pas encore totalement terminé : il reste quelques « morceaux » et il est assez humide ——>

Mais en me renseignant sur des blogs de lombricomposteurs, j’ai pu me rassurer : le compost va s’affiner et s’assécher au fur et à mesure que les vers vont migrer vers le plateau supérieur.

Je retente donc l’expérience du balcon, j’ai créé un coin un peu plus ombragé pour y placer le composteur, et pour l’instant la température n’est pas très élevée.  2013-05-22 15.37.442013-05-22 15.31.35

Je compte sur le fait que le processus est bien enclenché et que les vers sont bien habitués (la meilleure preuve est qu’ils se sont reproduits, signe de bonne santé) pour tenter l’acclimatation.

Je continue à alimenter régulièrement le plateau supérieur, les vers ont bon appétit et j’espère pouvoir très bientôt récolter mon premier compost, qui sera d’une grande utilité pour nourrir les plantes, dont vous avez un aperçu sur les photos.

A suivre …

J-1 (bis)

Je devais planter le balcon aujourd’hui, mais le temps en a décidé autrement. A moins de vouloir faire un bain de boue dans mon appartement, j’ai préféré repousser à plus tard …

Il n’empêche que j’ai toute de même composé les balconnières en déposant les pots dedans, pour avoir un aperçu du résultat final … et je dois dire que je pense que ça va être … vraiment bien.

Voici un aperçu de la composition qui me plaît le plus : deux pétunia (un jaune pâle un rouge vif) et un bidens à petites fleurs jaunes a cœur noir pour l’aspect retombant. Une sauge rouge et un carex pour l’éclat et la hauteur :

2013-05-18 16.55.03

Qu’en pensez-vous?

J – 1

Et voilà , j’ai fini les achats des plantes pour le fleurissement du balcon.

Le résultat du sondage mis en ligne il y a presque 2 mois a mis ex-aequo avec 3 votes « période bleue » et Espagna ». Le scénario « Impressionnisme » a recueilli une voix. Etant donné que j’avais une préférence pour Espagna, cela fait donc 4 voix, et le balcon sera donc jaune et blanc;

Fort de cette informartion, me voilà parti cet après midi vers l’horticulteur découvert l’an dernier (qui en plus fait des promos) pour acheter de jolies plantes jaunes et rouges. Je n’étais pas le seul à avoir eu cette idée … que de monde là bas!! Je suppose que la perspective du week-end et l’envie de tous d’avoir enfin du beau temps ont précipité les adeptes de jardin dans les magasins.

Le problème majeur a été de trouver des plantes respectant mon cahier des charges : la plupart retombantes car c’est un balcon mais aussi quelques plantes plus « pointues » pour donner de la hauteur, de beaux feuillages et des couleurs jaune et rouge vives (pas de jaune pâle ou de rouge délavé). Une autre contrainte est que toutes ces plantes doivent résister à l’exposition plein soleil toute l’après midi. J’ai donc cherché un bon moment mais je dois aussi remercier les conseils avisés des employés de la jardinerie, associés à la lecture préalable de quelques ouvrages (dont mon dernier cadeau d’anniversaire : « Chouette j’ai un balcon »).

Voilà le résultat de mes courses :

2013-05-17 18.18.22 2013-05-17 18.18.31

Reste à mettre tout ça en forme demain!! Gros boulot en perspective!

Aux urnes, jardiniers !!

Je faisais l’autre jour appel à vous pour m’aider à choisir le thème de mon balcon cette année.

A l’heure actuelle, il n’y a que 5 votes : 2 voix pour « Espana » et 3 voix pour « période bleue ».

Je n’ai pas voté, je peux donc considérer qu’il y a égalité, étant donné que ma préférence allait à la première solution. J’ai en effet déjà essayé de faire un balcon bleu sans trop de succès, mais il s’agissait de plantes qui n’aimaient pas le plein soleil, ce qui n’empêche pas bien entendu de retenter.

Je refais donc appel à vous pour m’aider à trancher cette égalité : continuez à voter. Je précise que les personnes ayant déjà voté ne le peuvent plus à partir de la même adresse IP, je les invite donc à développer leurs arguments en commentaire.

Je pars quelques jours et j’achèterai donc les plantes le 30 avril seulement pour une plantation le 1er mai. Ça vous laisse donc une quinzaine pour m’aider à trancher …

À VOS VOTES!!

mise à jour du 18 mai : le sondage est fermé

Une nouvelle page blanche

AAAhhhh !!! enfin

Depuis qu’on l’attendait, le printemps est enfin arrivé cet après midi. 24 degrés alors qu’hier on avait encore 10!! De quoi bien me motiver pour me mettre au décrassage annuel du balcon : pollution, feuilles, pas envie d’entretenir dans le froid et la pluie et on se retrouve en mars-avril avec un bon centimètre de crasse à enlever.

Nettoyage du sol, nettoyage des balconnières pour accueillir les nouvelles fleurs annuelles, tri des plantes qui ont réussi à passer l’hiver … un bon après midi de boulot, qui se termine par un balcon immaculé, nouvelle page blanche pour cet été :

balcon tout neuf à fleurir

Qui dit page blanche dit écriture, et là ça devient plus compliqué car j’ai plein d’idées : je commence à bien connaître mon balcon, son exposition et ses particularités, les plantes qui peuvent s’y plaire ou celles qui ne survivront pas, je maîtrise de mieux en mieux aussi l’arrosage que j’ai acheté il y a deux ans … mais il me manque une idée directrice

l’an dernier j’avais misé sur le pastel : orange, mauve, blanc, des touches de rouge, j’avais envie d’impressionnisme; de pointillisme. Mais cette année les idées se bousculent, et le dessin final ne prend pas vraiment forme. Ahhh c’est dans ces moments là qu’on aimerait avoir un Stéphane Marie et ses crayons à la maison !!!

Je vais donc me tourner vers vous pour m’aider : voici les scénarii possibles (à décliner bien sûr selon le balcon et mes moyens), lequel vous plaît le plus?

  • scénario 1 : EspaÑa!!  : rouge et jaune à profusion, retombant, étincelant, éclatant …
  • scénario 2 : période bleue : c’est rare dans les plantes mais le bleu, le violet, le mauve , associés à du blanc, peuvent donner un effet magnifique, un effet relaxant aussi
  • scénario 3 : rouge et blanc : du très classique : dahlia, géranium retombants, pétunia : de l’abondance de fleurs, des choses qui tombent en masse, piquantes
  • scénario 4 : impressionnisme : comme l’an dernier mais en mieux, j’ai vu ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré …

Et n’hésitez pas à laisser des suggestions de plantes et d’associations en commentaires …

Dois-je laisser l’été se prolonger?

L’automne, comme chacun le sait, arrive la semaine prochaine.

A cette occasion, j’avais envie de renouveller l’expérience menée il y a 4 ans lors de mon installation ici : un balcon décoré aux couleurs de l’automne, et avec des fleurs de saison.

J’avais cette année là planté des chrysanthèmes, des asters et des qui avaient tenu jusqu’à début décembre.  ça donnait ceci : Lire la suite