Bonne année 2016

C’est avec les magnifiques paysages de Bretagne, sur le site de Ploumanach, que je viens cette année vous souhaiter à tous une excellente année 2016.

ploum

Région enchanteresse que je ne me lasse pas de découvrir et qui m’apporte beaucoup, et que j’ai décidé cette année de vous faire partager, avec la création d’une nouvelle catégorie dans mon blog et la promesse de publier beaucoup plus d’articles en 2016.

Une région de gastronomie aussi, qui me permettra de remettre à jour la catégorie « je suis un p’tit chef », même si je cuisine beaucoup moins depuis que j’ai un vrai chef à la maison, à qui je ne peux pas faire de concurrence, car je ne lui arrive pas à la cheville.

De belles résolutions donc, qui je l’espère seront tenues.

Plein de bonne choses à tout le monde en 2016.

Carpe Diem

Nostalgie et projets

J’ai pris le temps ce week-end de faire un petit retour en arrière … en relisant mon blog depuis sa création.

A l’origine, je publiais quelques billets sur le « windows spaces » associé à mon compte msn. Ça commence à dater tout ça, les outils ont changé, et c’est là qu’on s’aperçoit que Facebook a radicalement modifié le web et la façon de communiquer…

Ce blog est donc né en 2005, il a au départ été surtout un recueil de mes premières impressions professionnelles puisqu’il est né pendant mon année de stage et il s’est ensuite ouvert à d’autres réflexions plus personnelles puis, après la migration des « spaces » vers WordPress en 2010, il s’est définitivement orienté vers la cuisine et le jardinage … peut-être parce que les dernières années n’ont pas été assez passionnantes pour parler d’autre chose.

A la lecture de mes billets les plus anciens, je m’aperçois que j’écrivais parfois des choses assez intéressantes, certaines, engagées, d’autres poétiques … Je pense qu’il est temps aussi de revenir à ces petites chroniques sur tout et rien qui avaient à l’époque suscité l’intérêt de quelques lecteurs.

J’ai vécu une semaine mouvementée : signature de ma demande de mutation, travail très chargé, horaires décalés, moments de détente et tout le monde m’a dit au moins une fois ces derniers jours « tu es bizarre en ce moment » … oui je pense que je suis « bizarre », j’aborde une phase de changement. Même si je ne pars pas tout de suite j’ai radicalement envie d’autre chose que ce que je vis en ce moment. professionnellement, personnellement aussi. De vieux projets ressortent, mais tout cela est bien brouillon encore, je pense que j’en suis à la phase de prise de conscience et qu’elle se termine : restent à venir les phases de choix puis de décisions.

Mon blog va donc essayer dans les prochaines semaines de redevenir cet outil qu’il a été dans les phases importantes des dernières années : un moyen de mettre « sur le papier » (même s’il est virtuel) tout ce qui me trotte dans la tête, le soumettre à vos avis de lecteur, et parfois d’ami(e)s et surtout en garder une trace, car je constate que la lecture des billets précédents me fait beaucoup de bien : elle me montre que j’ai changé mais en même temps que certaines choses positives se sont déroulées, d’autres négatives, mais que j’en suis toujours ressortit enrichi d’expériences…

Un souffle d’optimisme soufflerait-il ce soir à Orléans? Je le crois bien! Et j’en suis heureux.

Envie(s) de changement(s)

Il y a des moments comme ça, où l’on a envie de bouger, de tout changer, de tout remettre en question …

Encore une fois me direz-vous … mais cette fois si c’est officiel, en tous cas, c’est enclenché.

horizon1

10ème année d’enseignement, dont 8 dans le même établissement, il est temps de bouger. Je me sens très bien où je suis, j’y ai rencontré des vrais ami(e)s et j’ai l’impression d’y être bien intégré, mais il n’empêche que le doux ronronnement qui se met en place commence à me donner des fourmis dans les jambes.

Alors c’est décidé, je demande une mutation. Même si je n’ai fait qu’un seul vœu et que je sais qu’il ne sera pas satisfait, l’objectif est de l’obtenir à moyen terme, d’ici 3 ans maximum.

Et bien, je ne suis pas encore parti mais je sens déjà que ça modifie complètement mon rapport aux autres, au travail, à mon entourage …

La cuisine qui fait du bien

Il y a des jours comme ça où on va pas bien … et où on doit trouver de quoi s’occuper l’esprit et les mains.

Pour ma part, c’est la cuisine qui m’aide à passer ces moments. Et particulièrement les recettes rassurantes, les bonnes vieilles sauces, les tartes, les calories peut être mais surtout le goût.

C’est pour ça que j’ai passé la matinée à préparer puis déguster deux recettes traditionnelles mais tellement goûteuses : la joue de porc aux carottes dont j’ai déjà donné la recette précédemment et la tarte Tatin dont la recette vient juste après. Le tout arrosé d’un petit Bordeaux.

20130303_122004 20130303_123109

Ça fait tellement de bien.