Comment faire de jolis plats?

Il ne s’agit pas ici d’un article montrant mes recettes et donnant des astuces, mais plutôt d’une vraie question que je pose, en particulier aux personnes qui suivent mon blog et qui ont eux-même un blog culinaire : comment améliorer l’aspect visuel de mes plats?

Comme vous avez pu le constater, je publie régulièrement des recettes qui brillent plus par leur goût que par leur aspect.

D’une part j’ai conscience que la qualité des photos est très médiocre. Je n’ai que mon téléphone portable et souvent un très mauvais éclairage, ce qui donne un rendu pas terrible. il y a donc une première piste d’amélioration visuelle ici.

Mais d’autre part, je n’ai pas du tout l’impression de savoir présenter. Je sais que cela s’apprends, j’aimerais bien savoir comment sans tomber dans des poncifs ou des présentations éculées, du genre un trait de pinceau pour étaler une sauce que personne ne mangera malheureusement ou encore les assiettes minimalistes que l’on peut voir parfois dans des restaurants.

J’aime la couleur, la profusion, la brillance, mais j’arrive rarement à les faire apparaître. La couleur est souvent affadie par la cuisson (voir les photos de ma quiche saumon-poireaux), la profusion donne souvent des assiettes très moches où tout déborde (par exemple mon rôti de porc aux poires) …

Que me conseillez vous?

« Accès interdit aux personnes non autorisées »

C’est le genre d’expression qu’on lit et qu’on entend partout. À proximité des chantiers du métro, à l’entrée de certaines zones dans des entreprises.

Mais … si on n’est pas autorisé, c’est qu’on ne peut pas entrer. Et si on peut entrer, c’est qu’on est autorisé! non?

Ce genre de redondance m’agace un peu mais en même temps a sa justification : on dit deux fois la même chose mais si on se limitait à « accès interdit », cela sous entendrait que personne n’a le droit de franchir le panneau, or il faut bien que des personnes puissent passer pour aller y travailler (par exemple), elles sont donc autorisées …

Pourquoi pas noter « accès interdit, sauf autorisation »?

C’est un débat essentiel, je suis sûr que vous en comprenez les enjeux fondamentaux.

Tarte fine poivron-maquereau

Pour ensoleiller un peu l’hiver, je vous propose une recette colorée, hyper rapide et pleine de saveurs :

Étaler finement une pâte à pain (ou pâte à pizza) en rectangles, et la recouvrir d’une fine couche de concentré de tomate ou de sauce tomate. Pour cette recette j’ai utilisé la sauce aux tomates séchés de Carrefour, je cite pas souvent de marques mais je trouve qu’elle va très bien avec le poisson fumé.

2015-03-02 19.39.05Puis déposer des oignons tout juste fondus auxquels vous aurez ajouté une pointe de sucre :

 

 

2015-03-02 19.45.55

 

Faire revenir des poivrons rapidement au wok ou à la poêle puis les déposer par-dessus les oignons.

Ajouter ensuite quelques tranches très fines de maquereau fumé (ça marche aussi avec des sardines, dans ce cas je vous conseille les filets de sardine au beurre de baratte à passer à la poêle avant).2015-03-02 19.49.322015-03-02 19.49.41

 

 

 

 

 

 

Pour bien gratiner, il suffit d’y ajouter quelques tranches du fromage de votre choix : Comté ou Mozarella sont les plus indiqués avec le côté fumé du poisson.

Quelques minutes à four bien chaud (220°), et voilà, c’est prêt à déguster, accompagné d’une salade verte. 2015-03-02 21.11.15



Utiliser un reste de pot-au-feu

Hier soir, je ne savais pas trop quoi faire des restes de pot-au-feu de la veille et je n’avais pas envie de manger la viande froide ni de gaspiller en jetant les légumes cuits et le bouillon. Voici l’astuce que j’ai trouvée.

J’ai commencé par faire cuire quelques pommes de terre épluchées dans le reste de bouillon, avant de les écraser grossièrement à la fourchette. Puis j’ai mouillé légèrement avec un peu de bouillon restant, puis j’ai ajouté du beurre et du comté râpé, pour obtenir une purée pas trop sèche mais pas liquide.

Puis j’ai tapissé un plat à gratin de plusieurs couches des légumes cuits restants, en commençant par les navets :
2016-01-19 19.14.34

Puis les poireaux, étalés en fine couche : 2016-01-19 19.15.41

Puis les carottes, que j’ai recouvertes de la viande du pot-au-feu, hâchée au couteau : 2016-01-19 19.19.45

Pour retrouver le vrai gout du pot-au-feu comme je l’aime, j’ai ajouté une grosse cuillère de moutarde forte que j’ai étalée finement sur la couche de viande :

2016-01-19 19.25.36

Et enfin, j’ai recouvert le tout de la purée, comme pour un hâchis parmentier. puis je l’ai parsemée de chapelure et de morceaux de beurre :2016-01-19 19.40.50

Après 20 minutes au four à 150° et 5 minutes sous le grill, il ne restait plus qu’à déguster : 2016-01-19 20.48.11

Bon appétit

Poireau vinaigrette revisité

Très largement inspiré de Top chef, voici une version un peu moderne du très traditionnel poireau vinaigrette, avec une petite touche marine.

2015-03-02 20.05.12Pour deux personnes :

Découpez dans deux poireaux le blanc sur une hauteur de 10 cm environ. Gardez les racines et lavez les très proprement.

Faites cuire les deux blancs entiers et le vert coupé en morceaux dans un bouillon de légumes, puis égouttez les et laissez refroidir. Il faut qu’ils soient fondants mais pas trop cuits, piquez les avec un couteau qui doit s’enfoncer facilement, mais sans que ça soit trop mou.

L’opération la plus délicate : évidez les poireaux de façon à enlever le centre du blanc et à garder un tube, assez épais pour qu’il se tienne bien.

Hachez les parties enlevées du blanc et le vert assez finement. Égouttezbien le tout, voire épongez sur du papier absorbant s’il reste trop de bouillon.

Faites une vinaigrette très moutardée et épaisse, à laquelle vous pouvez rajouter des herbes fraîches : ciboulette, persil. Assaisonnez le poireau haché avec cette vinaigrette, mélangez bien et ajoutez-y quelques petits dés de hareng fumé ou de haddock selon votre goût. Pour un plat plus traditionnel, vous pouvez les remplacer par desrestes de pot-au-feu effilochés.

Remplissez très délicatement le tube de blanc de poireau avec cette préparation. c’est assez difficile mais avec de la patience on y arrive (et avec une poche à douille c’est certainement plus facile).

Présentez un cercle de salade de poireaux et un tube de blanc farci. Parsemez sur le dessus quelques dés de poisson fumé et les racines frites dans de l’huile d’olive (quelques secondes suffisent, ça brûle très vite). 2015-03-02 20.08.16 2015-03-02 20.08.25

 

Nouveau thème pour une nouvelle année

En cette période de bonnes résolutions, de changements et de renouvellement, j’ai décidé de me remettre un peu plus souvent à l’écriture et pour matérialiser ce renouveau, je commence par changer le thème et l’apparence générale de mon blog.

Un nouveau thème très épuré et très clair succède donc au orange vif précédent. J’espère qu’il vous plaira. La photo de l’en-tête évoluera au fil des saisons et certainement des recettes proposées sur le site.

N’hésitez pas à me dire si ça vous plaît ou si vous n’aimez pas.

Bonne lecture

Bonne année 2016

C’est avec les magnifiques paysages de Bretagne, sur le site de Ploumanach, que je viens cette année vous souhaiter à tous une excellente année 2016.

ploum

Région enchanteresse que je ne me lasse pas de découvrir et qui m’apporte beaucoup, et que j’ai décidé cette année de vous faire partager, avec la création d’une nouvelle catégorie dans mon blog et la promesse de publier beaucoup plus d’articles en 2016.

Une région de gastronomie aussi, qui me permettra de remettre à jour la catégorie « je suis un p’tit chef », même si je cuisine beaucoup moins depuis que j’ai un vrai chef à la maison, à qui je ne peux pas faire de concurrence, car je ne lui arrive pas à la cheville.

De belles résolutions donc, qui je l’espère seront tenues.

Plein de bonne choses à tout le monde en 2016.

Carpe Diem