« Accès interdit aux personnes non autorisées »

C’est le genre d’expression qu’on lit et qu’on entend partout. À proximité des chantiers du métro, à l’entrée de certaines zones dans des entreprises.

Mais … si on n’est pas autorisé, c’est qu’on ne peut pas entrer. Et si on peut entrer, c’est qu’on est autorisé! non?

Ce genre de redondance m’agace un peu mais en même temps a sa justification : on dit deux fois la même chose mais si on se limitait à « accès interdit », cela sous entendrait que personne n’a le droit de franchir le panneau, or il faut bien que des personnes puissent passer pour aller y travailler (par exemple), elles sont donc autorisées …

Pourquoi pas noter « accès interdit, sauf autorisation »?

C’est un débat essentiel, je suis sûr que vous en comprenez les enjeux fondamentaux.

Publicités